Dans les médias

Version imprimable
Mardi, le 10 avril, 2018
Source:
: Le Magazine de L’Île-des-Sœurs

La résidente de L’Île-des-Sœurs Olivia Torralbo s’est qualifiée parmi 10 000 jeunes Canadiens à la grande finale du concours Voix de la poésie. Elle se rendra à Toronto la semaine prochaine offrir sa performance.

Mardi, le 3 avril, 2018
Source:
Matins sans frontières, ICI Radio-Canada Première
Jeudi, le 22 mars, 2018
Source:
AMEQ en ligne

Les voix de la poésie annoncent les 24 finalistes de la grande finale de cette année. Choisis parmi plus de 10 000 élèves de 1300 écoles à . 

Jeudi, le 15 mars, 2018
Source:
Collège Durocher Saint-Lambert

Samedi, le 10 mars, 2018
Source:
Cégep de Saint-Laurent

Jeudi, le 15 février, 2018
Source:
Les Méconnus

La poésie, vous aimez ou vous détestez? Les voix de la poésie, vous connaissez? Cet organisme de bienfaisance encourage la lecture, l’écriture et la récitation de la poésie chez les jeunes et à travers tout le Canada. Leur site web est une mine de ressources sur la poésie et tout ça est offert gratuitement.

Mercredi, le 7 février, 2018
Source:
Ici Radio Canada

Lundi, le 1 mai, 2017
Source:
le journal de Lévis

Pour une deuxième fois en quatre ans, le Collège de Lévis a vu l'un de ses élèves atteindre la finale du concours national de récitation de poèmes Les voix de la poésie. Cette fois-ci, c'est la finissante Gabrielle Bilodeau qui a su charmer les juges et se tracer un chemin jusqu'à Vancouver afin d'y participer à la dernière étape de la compétition culturelle, qui se déroulait du 18 au 21 avril dernier.

Mardi, le 25 avril, 2017
Source:
La Source

Avril, mois national de la poésie, permet de redécouvrir un genre littéraire, un art du mot, mais aussi une nouvelle façon de vivre. Bien que la poésie canadienne francophone provienne majoritairement du Québec, la Colombie-Britannique possède quelques irréductibles amoureux du beau mot français et des évènements organisés pour le prouver.

Mercredi, le 4 mai, 2016
Source:
Les Nouvelles Saint-Laurent

«L’univers enivrant des mots, le parfum des sonorités, l’état de flottement» sont les cadeaux les plus importants que Geneviève Cantin, une étudiante du cégep de Saint-Laurent, a reçu à la grande finale nationale d’un concours de récitation de poésie. Elle s’est méritée le deuxième prix dans la section française des Voix de la poésie.

Pages