Enseignants, enseignantes, trouvez votre page d'accueil ici.

Étudiants et étudiantes, bienvenue aux Voix de la poésie !

Version imprimable

Peut-être arrivez-vous ici enthousiastes et guidés par la curiosité. Peut-être arrivez-vous forcés par un enseignant et vous êtes désespérés. Ça ne fait rien ! Dans tous les cas, nous garantissons que si vous passez plus de sept minutes sur ce site (déclenchez votre chronomètre après avoir lu cette page), vous trouverez certainement quelque chose d’étonnant, peut-être même quelque chose d’étonnant sur vous-même.

Si ce n’est pas le cas, nous vous rembourserons. Ouvrez cette page pour le remboursement.

Où donc devriez-vous passer ces sept minutes ?

LISEZ

Parcourez notre anthologie de poèmes avec la Roulette poétique ou simplement en appuyant sur ce bouton de poème au hasard.

Survolez plein de poèmes. Laissez-les être ce qu’ils sont. Rencontrez-les comme des amis d’amis : pas besoin d’aimer chaque poème que vous lisez. Vous devez seulement en trouver un qui retient votre attention. Si vous survolez 20 poèmes et qu’aucun ne vous a accroché, ne vous en faites pas, il y a encore de l’espoir ! Allez voir la section ÉCRIVEZ plus bas.

Vous avez trouvé un poème que vous aimez vraiment ? Apprenez à le connaître un peu plus :

  • Lisez-le plusieurs fois. Envisagez qu’il puisse signifier davantage que vous ne le pensiez d’abord. Demandez à des ami(e)s et à la famille de le lire puis découvrez ce qu’ils en pensent. Contredisez-les. Soulevez un débat. Sortez-en vaincqueur(e)s, étudiez en droit, lancez-vous en politique et dominez le monde. Mais rappelez-vous : ça aura commencé ici. 
  • Vérifiez s’il y a une section « Pour aller plus loin » sous le poème que vous avez choisi. Répondre à ces questions peut vous aider à comprendre le poème (ça peut faire penser à un travail d’école, mais ce n’est pas un examen, quand même.)
  • Lisez la biographie d’un(e) poète. Regardez si cette personne a répondu à un entretien avec Les voix de la poésie ou si elle a participé à une entrevue vidéo. Googlez-la. Suivez-la sur les réseaux sociaux (si c’est votre genre de chose à tous les deux).
  • Lisez votre poème une nouvelle fois. Et une autre fois. Et une autre. Avez-vous vu ça ? Vous le savez presque par cœur !

 

RÉCITEZ

Pourquoi mémoriser un poème ? Selon des tonnes d’études, la mémorisation augmenterait la neuroplasticité et le bon fonctionnement de l’hippocampe. Nous en retenons : « mémorisez un poème pour devenir plus intelligents ! »

Admettons, d'accord. Mais pourquoi réciter un poème ?

Quand on récite pour un public, comme une chanteuse qui reprend une chanson classique, on donne une interprétation unique d’un grand poème.

Regardez comment ces champions et championnes du concours ajoutent quelque chose de personnel à chaque poème :

Regardez nos conseils et découvrez comment vous pouvez utiliser votre respiration, votre voix et votre corps pour mettre les mots du poème au centre de la scène. Avec ces outils, vous pourrez toujours vous tenir sans crainte devant une salle comble. Parler en public devient moins terrifiant, non ?

Sautez en parachutes — nagez avec des requins — récitez un poème !  #YOLO

Demandez à votre enseignant ou votre enseignante comment vous pouvez participer à un des concours individuels ou à un concours en équipe. Vous pourriez gagner des centaines, voire des milliers de dollars en prix et en voyage en plus du titre de champion ou championne du Canada.

 

ÉCRIVEZ

C’est le moment d’écrire votre propre poème ! Voici deux excellents points de départ : 

Une fois votre œuvre achevée, soumettez votre poème à notre journal de poésie, VOIX. Votre poème pourrait être lu par des millions de personnes à travers le Canada et le monde.

 

Alors, pourquoi ne pas prendre quelques minutes aujourd’hui pour lire un ou deux poèmes et en lire un à voix haute ? Et même, pourquoi ne pas en écrire un ? Qui sait ? Ça pourrait changer votre vie.