Jury des épreuves de qualification 2019

Version imprimable

Les enseignants et enseignantes peuvent inscrire leurs élèves aux épreuves de qualification jusqu’au jeudi 7 mars.

Soumettre des vidéos

 

C’est avec grand plaisir que nous présentons le jury des épreuves de qualification 2019. Les poètes-juges évaluent des centaines de vidéos de récitation et déterminent qui seront les personnes invitées à participer à la grande finale à Winnipeg.

Les gagnants et gagnantes seront annoncés le mercredi 20 mars.
 


Éric Charlebois a déjà écrit 11 recueils de poésie. Plusieurs de ces recueils ont été couronnés ou finalistes de prix dont le Prix Trillium, Le Droit et le prix de la Ville d’Ottawa, et font l’objet de cursus universitaires. Éric Charlebois est aussi codirecteur littéraire de la maison d’édition Neige-Galerie. Il travaille à plusieurs projets transdisciplinaires. Il est aussi parolier. En 2012, il a été invité, dans le cadre des états généraux de l’Alliance culturelle de l’Ontario, à produire de façon spontanée un texte poétique diffusé et publié selon le mode de la création hybride avec le peintre Benjamin Rodger. Éric Charlebois s’impose diverses situations de création spontanée, d’impromptu et d’impulsion expulsée qu’il nomme l’« exploésie ». Dans le cadre de ses études de maîtrise en traduction, il s’intéresse au carrefour entre le sujet traduisant et le sujet créateur. En 2017, il a fait paraître une première traduction, Sans pitié, d’Imagine Mercy de David Groulx.

 


Lynn Crosbie, née à Montréal, est poète et chroniqueuse culturelle. Elle détient un doctorat en littérature anglaise, qu’elle a obtenu après un parcours qui inclut les arts visuels. Elle enseigne à l’Université de Toronto ainsi qu’au Musée des beaux-arts de l’Ontario. Son roman Where Did You Sleep Last Night conte l’histoire d’une adolescente et de sa relation avec le chanteur grunge Kurt Cobain. Lynn Crosbie collabore fréquemment au Globe and Mail, est lauréate du prix du magazine canadien et écrit autant sur les sports, que sur la mode, l’art et la musique. 

 


Salah El Khalfa Beddiari a d’abord travaillé en tant que professeur de sciences physiques et de chimie, puis en tant que professeur de français langue seconde pour ensuite fonder le Centre canadien d’échange linguistique, les JLD (Journées du livre de la diaspora) et la maison d’Édition Beroaf. Président de l’association des auteurs de la diaspora arabe et berbère (ADAB), il a à son actif une dizaine de livres : poésie, récits et romans. La poésie de Beddiari se présente en vers et en prose et se manifeste parfois en aphorismes. La préservation de la dignité humaine, la lutte contre le racisme et contre la pauvreté et la précarité au sens propre et au sens philosophique du terme habitent les textes de Beddiari. Il explore la dualité qui l’habite, entre attachement et détachement par rapport aux origines, entre appartenance et renoncement aux croyances, entre engagement et désengagement vis-à-vis des causes qu’il a déjà défendues.

 


Tracy Hamon est née à Regina, en Saskatchewan. Elle est titulaire d’une maîtrise études anglaises de l’Université de Regina. Son premier recueil, This Is Not Eden, a été publié en avril 2005 et a été en lice pour deux prix du livre de la Saskatchewan. En 2005, des extraits de son livre Interruptions in Glass se sont vus décerner le prix de création City of Regina, et en 2010, ils ont également été en lice pour deux prix du livre de la Saskatchewan. Son troisième recueil, Red Curls, a remporté le prix Drs. Morris and Jacqui Shumiatcher Regina Book Award en 2015.

 


James Langer est né à Kitchener, en Ontario, mais a grandi à Heart's Desire, dans la baie de la Trinité à Terre-Neuve. Il est l'auteur de Gun Dogs, un recueil de poèmes publié chez House of Anansi et gagnant du Gerald Lampert Memorial Award dans la catégorie poésie. En 2013, il a codirigé The Breakwater Book of Contemporary Newfoundland Poetry. Son oeuvre est composée de poésie formelle et libre et d'hybrides des deux. Ses premières influences ont été Seamus Heaney et Les Murray, puis de nombreuses autres personnes : Robert FrostElizabeth Bishop, Derek Walcott, Carol Ann Duffy, Alice Oswald et plusieurs autres. Il a obtenu une maîtrise en études anglaises à l'Université du Nouveau-Brunswick en 2006 et enseigne la création littéraire à l'Université Memorial de Terre-Neuve. Il travaille en tant qu'éditeur chez Breakwater Books et vit à St-Jean de Terre-neuve. 

 


Émilie Turmel est née à Montréal en 1988. Titulaire d’une maîtrise en littérature française et d’un diplôme de deuxième cycle en création de livres d’artistes, elle a également étudié et enseigné la philosophie. Poète et performeuse, elle a conçu et présenté une dizaine de spectacles littéraires en collectif et en solo. Plusieurs de ses textes sont parus en revues au Québec et à l’étranger (Espagne, France). En 2017, son poème « Celles qui comptent » s’est mérité la 3e place du Prix Geneviève-Amyot, décerné par le Bureau des affaires poétiques. Sa poésie embrasse l’héritage des voix féminines fortes, moins sous la forme d’un dialogue ou de l’hommage qu’à travers une appropriation ciselée de la douleur. Elle est l’auteure de Casse-gueules (Poètes de brousse, 2018). 

 

 


Chimwemwe Undi écrit et performe sa poésie en tant qu’invitée sur le territoire du Traité no 1 à Winnipeg au Manitoba. Elle a participé au Festival canadien de spoken word, au Festival international du livre d’Édimbourg et a écrit pour les revues Room, Arc Poetry et Contemporary Verse 2 (CV2), entre autres. Son œuvre explore les thèmes de la justice sociale, de l’appartenance et de l’identité; elle est inspirée des traditions du conte et du slam. Le premier livre de Chimwemwe Undi, The Habitual Be, a été publié par African Poetry Book Fund aux éditions de l’Université du Nebraska en 2017.

 


Fred Wah partage sa vie entre Vancouver et la région de West Kootenay. Ses œuvres de poésie, de fiction et de non-fiction ont reçu de nombreux prix. Il a entre autres occupé le poste de poète officiel du Parlement du Canada de 2011 à 2013 et a reçu le titre d’Officier de l’Ordre du Canada en 2013. Ses plus récentes publications sont Sentenced to Light, une collaboration qui inclut l’art visuel, et is a door, un recueil de poèmes où résonnent l’hybride et l’entre-deux. Le poème interactif High Muck a Muck: Playing Chinese, est disponible en ligne : http://highmuckamuck.ca/. Scree: The Collected Earlier Poems, 1962-1991 est sorti à l’automne 2015 et reprend les publications du début de la carrière du poète. Fred Wah travaille actuellement sur un projet lié à la rivière Columbia. 

 


Ian Williams est l'auteur du recueil de poésie Personals, pour lequel il a reçu le Prix Griffin en 2013 et le prix de poésie Robert Kroetsch. Son recueil de nouvelles Not Anyone's Anything avait déjà remporté le prix littéraire Danuta Gleed pour le meilleur recueil de nouvelles au Canada en 2011 et son recueil de poésie You Know Who You Are avait été retenu finaliste au prix ReLit dans la catégorie poésie en 2010. CBC compte Ian Williams dans sa liste de dix écrivains canadiens à suivre. Le poète détient un doctorat en littérature anglaise de l'Université de Toronto et enseigne la création littéraire à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). 

 

Jury des épreuves de qualification 2019
Jury des épreuves de qualification 2019