Palette de mots

Version imprimable

Le poète mélange les mots pour inventer ses propres images, tout comme le peintre mélange les couleurs pour créer ses propres nuances. 

Notez sur une feuille de papier une quinzaine de mots que vous aimez entendre ou prononcer sans penser à leur sens. Par exemple : mer, vibration, nuit, avaler… 

Vous avez maintenant en main votre palette de peintre-poète. 

Composez un poème à partir de ces mots que vous mélangez avec la plus grande liberté, pour leur faire dire des choses que personne ne leur a jamais fait dire. Par exemple : La nuit avale les vibrations de la mer…

Écrivez d’autres versions en inventant de nouvelles associations entre ces mots. N’hésitez pas à changer un nom en verbe ou en adjectif ou inversement, pour multiplier les nuances. Par exemple : Nuit vibrante, mer avalée.

Choisissez vos vers préférés parmi tous ces essais. Placez-les dans l’ordre qui vous semble être le plus fluide. Vous avez votre poème.