À bout de mots : la beauté d’à côté

Version imprimable
Introduction : 

Il s’agit de désamorcer l’émotion et de battre en brèche le cliché, en invitant les élèves à miser sur les objets concrets et sur les points d’ancrage tels les lieux, à cultiver la candeur et le cynisme et à décrire les conséquences plutôt que l’abstrait d’une situation trop vague. De là, les élèves seront initiés à la façon de métaphoriser les sensations, de rendre métonymiquement les rapports de cause à effet, de jouer sur la forme adverbiale puis sur la surenchère de l’infinitif, de manier l’anaphore et les productions rythmiques et arythmiques, de varier les sons et les intonations et de répondre, par le biais de la création, à l’une des grandes questions qui hantent les arts : qu’est-ce que la beauté ?

Buts pédagogiques : 
  • Les élèves sont initiés à la mécanique qui sous-tend la conception métaphorique et complémentaire du monde et du langage.
  • Les élèves manient les mots pour refléter la subjectivité de la perception qui engendre la sensibilité et pour en faire le catalyseur de l'émotion.
  • Les élèves produisent des textes qui sont ponctués de variations en matière de structure, de rythme et de son.
  • Les élèves acquirent les habiletés nécessaires pour créer une poésie percutante et originale, qui provoque l'imaginaire et l'attention soutenue du lecteur ou de l'auditeur.
Matériel pédagogique et ressources : 

Une liste des poètes franco-ontariens figure en annexe au document.

Commentaires

Connectez-vous pour lire le reste du plan de cours

Veuillez créer un profil et vous connecter pour accéder au reste de ce plan de cours.


Créer un profil

Les voix de la poésie sont un organisme de bienfaisance qui encourage les élèves du Canada à vivre l’aventure de la poésie par le biais de la lecture, l’écriture et la récitation. Toutes nos ressources sont disponibles gratuitement en ligne. Les gens qui vivent à l’extérieur du Canada sont aussi invités à se servir de nos ressources.