Aimantés

Clara B.-Turcotte

Version imprimable

J’ai pris la température de mes rêves;

je pouvais enfin toucher aux arbres à papillons,

aux forêts de nuages et aux archipels flottants.

 

Tranquillement, une flûte me raconte

les douleurs qu’on lui a infligées, sans sortilège.

Des jarres teintées près de moi contiennent des fonds d’illusions,

d’épices et de sirop de lierre.

 

Un certain nombre de trèfles à deux feuilles poussent dans mon

     estomac.

Journée turquoise au-delà du miroir et de l’autre monde.

Mes doux amis de terre cuite me font remarquer

qu’il y a un voile de mariée pris dans mes voies respiratoires.

 

J’ai fait la découverte d’une incantation antistress

derrière une facture abîmée.

Je suis baignée par la lueur d’une planète ordinaire :

les astres familiers réchauffent la sève de mes poumons.

Clara Brunet-Turcotte, « Aimantés », Mes sœurs siamoises, Montréal, La courte échelle, 2013, p. 37.