Approfondir

Les poèmes ci-dessous sont associés à une série de questions pour permettre à nos lecteurs d’aller plus loin. Nous y proposons également un exercice de création littéraire pour chaque poème. Et nous comptons ajouter d’autres poèmes à cette liste bientôt !

Pour aller plus loin

Version imprimable

beauté formol

1. On peut lire : « chœur grec, qu’annoncez-vous ? » Le chœur grec servait parfois à évoquer quelque chose comme l’opinion publique. Ici, pourriez-vous imaginer ce qu’il annonce ? 

 

2. À la fin du poème, on lit « m’absout » puis « me sauve ». À quoi ces mots vous font-ils penser ? 

 

3. Selon vous, quel est l’effet du choc entre la beauté et l’acte médical ?

 

4. Tentez une récitation. Quels passages vous donnent envie de parler plus fort ? Plus vite ? Certains donnent-ils envie de...

Cage d’oiseau

1. Après votre lecture, pouvez-vous dire si ce poème est triste ou joyeux ?

 

2. Pouvez-vous expliquer le parallélisme qu’utilise le poète dans les strophes « L’oiseau dans ma cage d’os / c’est la mort qui fait son nid » et « c’est un oiseau tenu captif / la mort dans ma cage d’os » ?

 

3. Pouvez-vous indiquer une strophe du poème « Cage d’oiseau » dans laquelle une métonymie est présente...

Dieu tout au bout

  1. Chaque vers débute avec le mot « Dieu ». Quel est l’effet de cette anaphore ? Si vous remplaciez « Dieu » par un autre mot, quel en serait l’effet ?
  2. Ce texte offre beaucoup d’images très fortes au lecteur. Y voyez-vous une énumération d’images ou visualisez-vous plutôt un cheminement d’image en image dans votre tête ?
  3. Lisez la biographie de Jean Désy sur cette page. On nous dit qu’il « oscille entre deux mondes ». Cet équilibre est-il visible dans son poème ?
  4. ...

du voyage dont je reviens...

1. De quel voyage est-il question dans ce poème ? Commentez.

 

2. Ce long poème évoque plusieurs métamorphoses et utilise la personnification. Quelles sont les images qui surprennent et bouleversent dans ce poème ?

 

3. La forme de ce poème est particulière. Deux tercets s’insèrent notamment entre deux strophes de plusieurs vers. Qu’est-ce que le poète cherche à provoquer comme sensation/émotion, par ce procédé formel ?

 

4. Une volonté de...

Il y a les larmes...

1. Quelle est la première émotion qui vous habite lors de la lecture du poème et pourquoi ?

 

2. Qu’est-ce qu’évoquent chez vous les vers « car il me pousse parfois des ailes dans la bouche » ?

 

3. Quelle est la principale forme poétique utilisée par l’autrice ? Pouvez-vous en apercevoir d’autres ? Si oui, lesquelles ?

 

4. Est-ce que vous pouvez penser à une autre situation (différente de la tristesse, de l’impuissance, de la colère ou de la joie) qui pourrait...

Je t’écris

1. Le poème s’adresse à une personne absente. Quels mots nous font sentir la solitude du narrateur ?

 

2. D’un point de vue formel, la première strophe est écrite en décasyllabes, mais les deux autres strophes contiennent des vers de longueur variée s’approchant parfois du décasyllabe. Est-ce que ce changement formel est lié à un changement de ton ? Quelles émotions sont exprimées dans la première strophe ? Et dans la deuxième ?

 

3. Certains vers s’éloignent de la syntaxe conventionnelle. Pouvez-vous en...

J’ai pris un coup de lune

  1. À la suite d'une première lecture du poème, quelles images vous restent avec le plus de force ?
  2. Le rythme de ce texte est soutenu, une nouvelle image étant présentée à chaque vers ou presque. Notez, en relisant le poème, le mot qui vous semble être le mot principal de chaque vers.
  3. Qui sont les Araignées du soir ?
  4. Travaillez votre récitation : esssayez de lire ce poème à haute voix plusieurs fois en utilisant à chaque fois un ton...

La mer

1. La mer et l’amour sont liés à plusieurs reprises. Pouvez-vous noter deux ou trois vers qui soulignent cette relation ?

 

2. Ce poème contient de nombreux éléments de versification...

La romance du vin

1. Partons d'un des registres associés à ce poème : l'ironie. Relevez premièrement le champ lexical de la gaieté dans ce poème.

 

2. Relevez maintenant ceux de la tristesse et de la colère. Les passages concernant chacun sont-ils bien séparés? Sont-ils emmêlés?

 

3. Combien de pieds y a-t-il dans chaque vers? Les hémistiches sont-elles évidentes? Que pensez-vous de cette structure formelle devant l'ironie du propos?

 

4. Essayez de réciter le poème une première fois en mettant l'accent sur...

la spelling bee

  1. Que ressentez-vous en lisant ce poème à haute voix ?
  2. Pourquoi ce titre de « la spelling bee » ?
  3. Les mots ont-ils le même effet sur vous que sur Georgette Leblanc ?
  4. Travaillez votre récitation : Essayez de lire ce poème à haute voix plusieurs fois en utilisant à chaque fois un ton différent. Consultez notre liste de styles et de...

Ladyshave gri-gri

  1. Pourquoi ce titre de « Ladyshave gri-gri » ?
  2. Quels mots lient le mot ‘gri-gri’ du titre au texte ? Quels mots lient le mot ‘Ladyshave’ du titre au texte ?
  3. Lisez le poème à haute voix, écoutez comment la musique des consonnes souligne son sens. 
  4. Travaillez votre récitation : Ce poème peut être récité de plusieurs façons différentes. Lisez-le plusieurs fois à haute voix afin de trouver le ton (et les changements de ton) qui vous convient...

Le matin se lève...

1. Pensez-vous qu’une période précise de la vie est évoquée dans ce poème ? Quels mots vous font dire cela ?

 

2. Qu’est-ce que le narrateur ou la narratrice espère ? Essayez de relever les champs lexicaux autour de l’envie et de l’espoir.

 

3. Qu’est-ce qui est utilisé pour trouver la personne aimée? À quoi cela fait-il référence pour vous ?

 

4. Ce poème plonge dans l’intimité des pensées d’une personne. Quels tons utiliseriez-vous ? Vous pouvez consulter notre...

L’explication des métaphores

  1. Qu’est ce qu’une métaphore ?
  2. Qui est-ce qui parle ici ? Y a-t-il une voix ou deux ?
  3. Quelle est la métaphore du poème en entier ?
  4. Travaillez votre récitation : Queneau répète certains vers, en les changeant légèrement parfois. Comment feriez-vous pour ne pas les dire exactement de la même façon à chaque fois ? Ou croyez-vous plutôt qu’il est important de les dire de la même façon ? 
  5. ...

Ma grand-mère a murmuré...

1. À la première lecture du poème, quel thème ressort le plus pour vous ?

 

2. Qui est le.la locuteur·ice dans ce poème ? D’après vous, comment se sent-il·elle ?

 

3. Nommez deux registres qui se trouvent dans ce poème. 

 

4. L’auteur se sert de comparaisons dans ce texte. Pouvez-vous en repérer une ? Selon vous, en quoi la comparaison est-elle efficace ?

 

5. En lisant à voix haute, jouez avec les rythmes, les tons et les pauses pour...

On the road again 2

1. Deux strophes commencent par « Je crois bien » et la troisième, par « Je crois ». Pouvez-vous définir un champ lexical de la foi et de la spiritualité dans le poème ?

 

2. Les lieux et le déplacement sont introduits par différentes prépositions : sur, par, dans. Comment chaque lieu est-il habité ? Utilisé ?

 

3. Les trois strophes abordent trois aspects différents du poème. Tentez de relever un champ lexical propre à chacune.

 

4. Tentez une première récitation. Quels changements...

Ottawa

 

1. Quelle émotion première ressentez-vous en lisant ce texte ? Qu’est-ce qui la provoque, selon vous?

 

2. Recherchez les chiasmes dans ce texte.

 

3. Que pensez-vous du titre du poème? Qu’est-ce qu’il signifie par apport au texte?

 

4. Quel effet produit sur le lecteur l’écriture syncopée et sans ponctuation de ce poème?

 

5. Plusieurs vers de ce texte peuvent...

rencontré le lilas...

1. Quels mots nous indiquent que ce n’est pas une belle histoire d’amour ?

 

2. On retrouve plusieurs formes poétiques dans ce texte. Repérez deux chiasmes, deux onomatopées et deux calembours.

 

3. Comment s’exprime le sarcasme dans ce poème ?

 

4. Trouvez deux synonymes au mot « cumulet ». En quoi ce mot nous donne-t-il un indice sur la nationalité du locuteur ?

 

5. Ce poème pose un beau défi : il est écrit dans un registre familier, avec des...

Sur les traces de Marianne Godbout, cordonnière et savetière

1. Trouvez au moins un vers qui fait référence au métier de savetière.

 

2. Pouvez-vous expliquer la figure de style d’opposition employée dans le vers : « s’aimer en pleine nuit à quatre heures de l’après-midi » ?

 

3. Est-ce la même personne qui porte la parole dans les trois poèmes de cette suite ? Expliquez. 

 

4. Pouvez-vous identifier une gradation dans l’un des trois poèmes...

Approfondir

Les poèmes ci-dessous sont associés à une série de questions pour permettre à nos lecteurs d’aller plus loin. Nous y proposons également un exercice de création littéraire pour chaque poème. Et nous comptons ajouter d’autres poèmes à cette liste bientôt !