Bury My Heart à Beaumont

Marc Arseneau

Version imprimable

faut-tu qu’on corde tous les souvenirs

comme le bois à Beaumont

ça fait quèques semaines que je pense à ça

tandis que les trucks ramassent le bois

la terre reste violée pis je me sens pareil

en regardant tout seul le soleil

se cacher de peur comme un enfant

loin des haches pis des chainsaws

 

à Beaumont une dernière fois

je regarde la marée monter la Petitcodiac

la Memramcook pis la Chipoudie

dis-moi pépére aujourd’hui

avant que leur hache me fende le tchœur

faut-tu que je watch cette belle place

devenir une autre Kouchibouguac

estropier mes rêves comme ça

avec une hache pis une chainsaw

 

fermiers pêcheurs femmes et enfants

écoutons la terre conter son histoire

Fort Galissonnière et ses tirs de canons

dont l’écho remonte encore plus fort qu’avant

pour tuer le tapage des chainsaws

y faut que le refus se lève maintenant

comme un tremblement

de cris dans le vent

comme autrefois

à Beaumont

Marc Arseneau, « Bury My Heart à Beaumont », Avec l’idée de l’écho, Moncton, Éditions Perce-neige, 2002.

Pour aller plus loin: 

1. Qu’est-ce qui menace la terre, dans ce poème ?

 

2. Le poète intègre dans son texte certains termes du français acadien et du chiac. Relevez les mots qui appartiennent à cette langue.

 

3. Dans la première strophe, relevez une figure de style qui montre une sorte de fusion entre le poète et le territoire qu’il admire.

 

4. Pour en appeler à la résistance contre la destruction du territoire, le poète mobilise des références à l’histoire acadienne. Effectuez une recherche rapide sur Kouchibouguac et Fort Galissonnière. Qu’évoquent ces événements historiques ?

 

5. Une certaine rage se dégage du poème. Tentez différentes façons d’évoquer cette rage dans la lecture à voix haute, sans tomber dans la caricature.

 

Activité d’écriture

Pensez à un lieu naturel que vous aimez, où vous voudriez « enterrer votre cœur ». Écrivez une strophe qui décrit votre attachement à l’endroit.

 

Liens utiles

  1. Définition de « Chiac » dans L’encyclopédie canadienne
  2. Lien vers un épisode d’Aujourd’hui l’histoire sur le chiac : « Le chiac, objet de fierté et de doute pour les Acadiens »
  3. Lien vers le documentaire de Michel Brault, Éloge du chiac, tourné en 1969

Éloge du chiac, Michel Brault, offert par l’Office national du film du Canada

 

4. Un long métrage de Marie Cadieux tourné en 2009 pour donner suite au film de Michel Brault : 

Éloge du chiac - Partie 2, Marie Cadieux, offert par l’Office national du film du Canada

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :