Féminisme intersectionnel

Une compilation assemblée par Josiane Ménard

Les poèmes

Au premier jour de mon premier souffle

On me baptisa avec un numéro

 

Au deuxième, on me donna une terre de réserve

Pour y ensevelir mes premiers rêves

...

Ce n’est pas en une fois

Que je saurai ton visage

Ce n’est pas en sept fois

Ni en cent ni en mille

Ce ne sont pas tes erreurs

Ce ne sont pas tes...

et puis t’aimes pas les mots tu les connais pas souvent tu

sais pas ce qu’ils veulent dire y’a tout un genre de mots

que tu veux pas entendre ou dire les mots à trois syllabes...

Nous Dames Sarah ! Nous sommes les pêcheurs de lune ;

Le tremblement de terre a maudit nos nuits sur la lagune

Nous Dames Sarah pourtant sans verge et sans patrons

...

Tu me tapotes sur la tête en me disant que je devrais être plus sage

Tu me dis que je devrais me taire et t’écouter

Tu...

Un pays sans mémoire est une femme sans miroir

Belle mais qui ne le saurait pas

Un homme qui cherche dans le noir

Aveugle et qui ne le croit pas

 

...

Je me nommerai Mississippi

Assiniboine

Azueï

Oaxaca

j’aurai un nom de reine

ma fleur d’origine

 

Je suis

j’existe

...

Ma terre je la prendrai dans ma main

je la soignerai

avec un pan

ma jupe

essuiera ses larmes noires

mes cheveux ses joues creuses

je la...

la vie avait jeté des paillettes

dans ses yeux

elle confondait dès lors le soui-manga et l’aigle

l’accolade distraite du pèlerin

aux fruits doux

qui...

le fleuve approche

 

j’aimerais briller solitaire, 

pleurer sur le ventre de la païenne

jusqu’à m’en écouler le bleu calme de l’iris

 

je...

Les lambeaux de notre amour mitigé

Accrochés aux poutres de mes souvenirs

Imprimés en moi éternellement.

Ce savant mélange, ce savant désordre

Cette passion...

je t’en prie

explique-moi ce que je vis

je t’écouterai me parler

de ma paranoïa sans broncher

 

perds patience encore une fois

car je...

on se raconte nos destinées

toi, qui navigues les eaux salées

tu n’as pas vingt printemps

...

La fin du monde. Je guettais l’apocalypse, mes paumes en escalopes. Les éclairs se déversaient dans mon verre, je les buvais sans œsophage.

 

Parfois un vague oncle algérien...

Parce que chaque mot cache une fin du monde

et que l’ombre rend plus vive la lumière

la vie belle de sa blessure rouge

flamboie de tristesses éparpillées

Un...

je me suis engagée

à au moins être là

présente, ouverte

témoigner de l’expérience

écrire le paradoxe

mais ça

c’était avant

quand...

Le rituel de grand-mère

débute avec

l’eau sur

les pieds

les mains

les avant-bras

le visage

elle répète trois fois

avec un...

tu t’abreuves volontiers

à ma source pour assouvir ta curiosité,

intrigué par l’exotisme de mes traits,

mais peu à peu, mon intuition s’affole

 

...

J’ai perdu ton savoir

Mes yeux ne savent plus lire le vent ni le soleil

Mes mains s’abîment au moindre froid

Je crains l’aridité de ma mère

Je critique même...

samedi soir une fois encore

des filles fumées jusqu’au filtre

des filles fleurs en manque de pollen

qui s’étiolent pétale après pétale

des filles tomberont...

Mon sexe est une blessure liquide

une armée de solitudes se dresse en moi

je suis d’albâtre et d’agave

 

des eaux charrient

des misères océanes

...

Les récitations

Pour que chaque poème de cette compilation soit accompagné d’une récitation, nous invitons les élèves du primaire et du secondaire à nous proposer leur propre vidéo de récitation pour faire entendre un poème qui n’a pas encore été récité. Envoyez-nous vos vidéos de récitation d’un des poèmes de cette compilation et il pourrait y être ajouté !