Et je ne sais plus...

Rachel Leclerc

Version imprimable

Et je ne sais plus le temps qu’il fait

ni de quelle saison nous tirons ces jours,

je crois qu’il fait de grands escaliers de bois

descendant à la mer ou bien remontant

vers la tiédeur de la prochaine avoine

ou vers une grange aveugle un après-midi de soif.

 

Je ne sais plus si c’est l’horizon ou l’effroi

ou simplement vos bras qui s’éloignent à mesure.

Un à un, les ciels s’ouvrent comme des berceaux

une à une les crispations de l’histoire

sont acquises à la glaise.

 

Je ne sais pas non plus de quel vertige

sera faite la prochaine colline

ni de quel étouffement viendra le prochain orage

ou la prochaine solitude.

Rachel Leclerc, « Et je ne sais plus… », Demains, Trois-Rivières, Écrits des Forges, 2007. 

Pour aller plus loin: 

1. Quel paysage le poème dépeint-il ? S’agit-il d’un paysage extérieur, intérieur ou bien d’un mélange des deux ? 

 

2. Quel effet l’apparition de la conjonction de coordination « et » en début de poème produit-elle ?

 

3. Les trois strophes du poème commencent par le même constat négatif « je ne sais… ». Quelle émotion cette anaphore engendre-t-elle dans l’esprit du lecteur ?

 

4. Le verbe « faire » apparaît trois fois dans le poème, dans les vers 1, 3 et 13. Quel sens a-t-il à chacune de ses occurrences et quelles images surprenantes naissent-elles de cette polysémie ? 

 

5. Récitez le poème en changeant de tonalité à chaque strophe en fonction de l’émotion qu’elle vous évoque.

 

Activité d’écriture

À votre tour, écrivez un poème qui dépeint votre état intérieur en inventant un paysage marqué par une atmosphère météorologique.

 

Liens utiles

La description du recueil Demains d’où est tiré le poème « Et je ne sais plus » sur le site de l’éditeur.
 

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :