Je cherche l’équilibre…

Elkahna Talbi

Version imprimable

Je cherche l’équilibre

le quart de ton

sa place 

si petite soit-elle

entre les notes

une fissure à la Cohen

pour faire passer la lumière

 

ce ton qui fait vibrer mon ventre

qui brasse la cage

me rassure

me ramène à la magie des petits jours

aux darboukas des salles de réception

où l’on s’invente un pays

coin Jarry/Langelier

un bunker de fiction 

suspendu dans le temps

 

le figuier de Baba Balkacem

penché sur les pleureuses en sefseri

avec leurs tatouages berbères au visage

symboles puissants

de notre éternelle contradiction

ce quart de ton

dans la voix préenregistrée du

réveille-matin en forme de mosquée

dans le salon des invités

alors qu’au salon du sous-sol 

le Cowboy de Mitsou se lève

je cherche

un ballant

celui qui n’est

 

ni l’un ni l’autre

avec un son à lui

 

je cherche l’émerveillement 

des commencements

je cherche encore

tellement 

une maison.

Elkahna Talbi, « Je cherche l’équilibre… », Moi, figuier sous la neige, Mémoire d’encrier, 2018, p. 76-77.