je me suis engagée...

Marilou Craft

Version imprimable

je me suis engagée

à au moins être là

présente, ouverte

témoigner de l’expérience

écrire le paradoxe

mais ça

c’était avant

quand tout avait un sens

encore reconnaissable

nommable

 

on voulait se rencontrer ici

quand ici signifiait

quelque chose de précis

le même ici

où j’écris ceci

en ce territoire qu’on nomme

Tiohtià:ke ou Mooniyaang

ou Montréal, selon

qui parle et à qui

c’est ainsi qu’on l’aurait nommé

nous aussi

 

on n’aurait pu

réfléchir l’ici

l’être ensemble

comme il s’est imposé

à nous, finalement

chacun·e là où nous étions

figé·es sur place

fragmenté·es dans l’espace

de nos refuges

de part et d’autre

d’un territoire, d’un océan

de nos écrans

Marilou Craft, « Temps présent(s) » (extraits), En réponse à vulnérables paradoxes, édité et accessible en ligne par PME Art/Jacob Wren, p. 44 et 46.