les chevals sont des animals...

Michel Garneau

Version imprimable

les chevals sont des animals doux et calmes

quand ils vont contents de se bien chevaucher

 

un petit cheval vient pour l’autre galopade

donnante et trotte en la neige de tous les sens

 

comme les dames quand elles lâchaient tout

pour chasser le chanteur et le surprendre

 

les plaisantes dames qui portent l’amour aux hanches

comme me porte le désir aux corps ventres si blancs

si chaleur cuisses et la tant surprise douceur des seins

 

au jardin de mon bestiaire les chevals se boivent

l’un l’autre en assoiffés allongés dans la source

 

au bestiaire de ma tête jardinière les chevals

s’offrent l’herbe miraculeuse de la légende d’amour

 

chevals à mes oreilles sont sonores noms des corps

où la force d’amour a mieux automne et mieux été

 

en des instants comme des chevaux accotés

Michel Garneau, « Les chevals sont des animals... », Les petits chevals amoureux, dans Poésies complètes, vol. 1, Montréal, Guérin Littérature/L’Âge d’homme, I988.

Pour aller plus loin: 

 

1. Est-ce un poème d’amour ou un poème d’humour ? Pourquoi?

 

2. Quel(s) sens pouvons-nous donner à ces deux vers :

chevals à mes oreilles sont sonores noms des corps
où la force d’amour a mieux automne et mieux été

 

3. À votre avis, pourquoi écrit-il chevaux au dernier vers?

 

4. Est-ce que l’utilisation des pluriels « fautifs » comme chevals et animals semble être une contrainte d’écriture ou est-ce un signe de plus grande liberté?

 

5. Puisque ce poème est à la fois amoureux et plein de drôleries, avant de fixer l’intention que vous lui donnerez, lisez-le à quelques reprises avec différentes intonations : ton amoureux, coquin, cabotin, complice, etc. Vous trouverez alors plus facilement comment nuancer ce texte de façon personnelle. 

 

Activité d’écriture

Y a-t-il des mots, expressions ou conjugaisons en joual que vous utilisez et pour lesquelles on vous corrige? Faites-en une liste et utilisez ces mots ou verbes mal conjugués pour en faire des jeux de mots et écrire un poème. 

 

Liens utiles

 

Michel Garneau récite un autre de ses poèmes : « muzain des hormones »

 

Une entrevue avec Michel Garneau où il aborde son rapport à la langue et à l’échange avec le public à travers son théâtre : 

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :