Les reines de la réserve II

Billy-Ray Belcourt

Version imprimable

d’après tomson highway

 

personnages :

 

fille rapiécée. fille faite de fragments. celle dont on ne peut parler qu’en synecdoques. celle dont on ne peut crier le nom haut et fort, seulement le murmurer du bout des lèvres.

 

mère de ce qui ne peut être materné. mère qui veut tout et rien à la fois. celle qui a donné naissance à sa propre personne trois fois : 1. la fausse couche. 2. le monde rétréci. 3. le contrecoup.

 

sœur feu de forêt. sœur qui se tient au cœur des décombres. celle qui cherche les bonnes choses aux mauvais endroits. rien n’est utopie, donc elle prie un dieu de lui donner un dos capable de se courber comme un arbre qui se fend pour laisser place à la chaleur.

 

tante souveraine de poussière. tante de ce qui ne peut être complètement oublié. celle qui est magie parce qu’elle disparaît et réapparaît. celle qui marche tête en bas sur le plafond du monde et qui ne tombe pas.

 

kookum d’amour malgré tout. kookum qui a créé un homme à partir d’un souvenir. celle qui est un pays en soi.

 

père de cendres. père d’un passé sans bouche. celui qui a trop mangé de couchers de soleil.

 

Billy-Ray Belcourt, « Les reines de la réserve II », Cette blessure est un territoire, traduction de Mishka Lavigne, Triptyque, 2019, p. 18-19.