Les rêves

Anna de Noailles

Version imprimable

Le visage de ceux qu’on n’aime pas encor

Apparaît quelquefois aux fenêtres des rêves

Et va s’illuminant sur de pâles décors

Dans un argentement de lune qui se lève.

 

Il flotte du divin aux grâces de leur corps

Leur regard est intense et leur bouche attentive ;

Il semble qu’ils aient vu les jardins de la mort

Et que plus rien en eux de réel ne survive.

 

La furtive douceur de leur avènement

Enjôle nos désirs à leurs vouloirs propices,

Nous pressentons en eux d’impérieux amants

Venus pour nous afin que le sort s’accomplisse ;

 

Ils ont des gestes lents, doux et silencieux,

Notre vie uniment vers leur attente afflue :

Il semble que les corps s’unissent par les yeux

Et que les âmes sont des pages qu’on a lues.

 

Le mystère s’exalte aux sourdines des voix,

À l’énigme des yeux, au trouble du sourire,

À la grande pitié qui nous vient quelquefois

De leur regard, qui s’imprécise et se retire...

 

Ce sont des frôlements dont on ne peut guérir,

Où l’on se sent le cœur trop las pour se défendre,

Où l’âme est triste ainsi qu’au moment de mourir ;

Ce sont des unions lamentables et tendres...

 

Et ceux-là resteront, quand le rêve aura fui,

Mystérieusement les élus du mensonge,

Ceux à qui nous aurons, dans le secret des nuits,

Offert nos lèvres d’ombre, ouvert nos bras de songe.

Noailles, Anna de, « Les rêves », Le cœur innombrable, 1901, repris dans L’offrande, Paris, Orphée/ La Différence, 1991.

Pour aller plus loin: 

 

1. Après une première lecture du poème, déterminez le ou les vers qui vous parlent le plus sans trop réfléchir. Attardez-vous ensuite à en comprendre le sens, puis relisez le poème au complet.

 

2. Si vous aviez à dessiner les personnages auxquels s’adresse le poème, à quoi ressemblerait l’image que vous produiriez ?

 

3. Dressez dans vos mots une liste de caractéristiques de ces personnages. Reformulez ensuite en tentant de produire des images.

 

4. Retracez les mots ou groupes de mots qui émanent du champ lexical de la mort. Pouvez-vous allonger la liste ?

 

5. Après une analyse des émotions que vous attribuez à chaque strophe, lisez le poème à voix haute en prenant soin de placer les pauses, le ton de la voix.

 

Activité d’écriture

Imaginez une personne chère perdue, ou un pur inconnu, et dressez une liste d’images pour arriver à nommer son apparence. Faites la même chose, mais en décrivant ses actions. 

 

Liens utiles

 

Un documentaire sur le contexte historique entourant la vie d’Anna de Noailles, de Françoise Giroud, réalisé par Antoine Gallien et produit par Fabienne Servan-Schreiber. Première diffusion sur France 3 le 10-09-1997

 

 

Une récitation de « Il fera longtemps clair ce soir » 

 

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :