Ma grand-mère a murmuré...

Paul Chanel Malenfant

Version imprimable

Ma grand-mère a murmuré :

 

Ton grand-père est vieux comme le chemin.

 

Seul dans sa chambre,

il lit le journal.

 

Je voudrais le bercer,

petit corps

recroquevillé dans la chaise de rotin.

 

Des choses brillent, mortes,

muettes,

sur la table de chevet.

 

Sa lime à ongles.

Sa loupe pour les mots croisés.

 

Je regarde ses mains qui tremblent,

frêles drapeaux défaits froissant la lumière.

 

Jadis.

 

Il y a si longtemps, déjà.

 

(S'il était si vieux mon grand-père,

aussi vieux que le chemin de ma grand-mère,

il devait avoir fait le tour du monde.)

Paul Chanel Malenfant, « Ma grand-mère a murmuré... », Si tu allais quelque part, Montréal, La courte échelle, 2003. 

Pour aller plus loin: 

1. À la première lecture du poème, quel thème ressort le plus pour vous ?

 

2. Qui est le.la locuteur·ice dans ce poème ? D’après vous, comment se sent-il·elle ?

 

3. Nommez deux registres qui se trouvent dans ce poème. 

 

4. L’auteur se sert de comparaisons dans ce texte. Pouvez-vous en repérer une ? Selon vous, en quoi la comparaison est-elle efficace ?

 

5. En lisant à voix haute, jouez avec les rythmes, les tons et les pauses pour créer l’effet d’un secret précieux et fragile.

 

Activité d’écriture

Ce poème est plutôt nostalgique. À la suite de sa lecture, choisissez un souvenir qui évoque chez vous la nostalgie et écrivez un court poème en vers libres.

 

Lien utile

Entrevue et lecture lors d’une entrevue avec Amine Laourou : 

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :