Passage du mot

Claudine Bohi

Version imprimable

cela déchire rassemble

au même lieu

 

              et dans le même temps

 

 

                                     savoir que les mots

                                     viennent à même la chair

 

                   l’oubli

                   ne compte pas

 

                                    chaque mot est arraché

                                    à ce qui l’efface

 

                                    à ce qui nous construit

 

surgit

du trou de vivre

 

 

chaque mot est bouillonnant

               bouillonné

 

                                 lancé hors du vide

                                 dont nous venons

 

                                               qui fut habité

 

                                               dont il se remplit

 

chaque mot habille

la transparence

qui est nôtre

 

                         il la montre

 

                            chaque mot

                            la met au monde

 

                          lui donne corps

 

 

         chaque mot

fait écrin

 

                  fait écran

                  à cette absence-là

 

 

        on la devine vertige

Claudine Bohi, «Passage du mot», Mettre au monde, Paris, L’herbe qui tremble, 2018, p. 14-15-16.