Un poème au hasard

Le jardin

Marc-Antoine K. Phaneuf

Un saule pleureur, une tonnelle de tilleuls, la Villa des Ti-Vieux, un peuplier, Olivier, un pin, une scie à chênes, des cyprès, un cercueil en teck, un arbuste, un brocoli, sous la neige un chou-fleur, des pivoines, des améthystes, une plante anorexique, un portefeuille, une souche, un merisier, un cerisier, un pommier, un oranger, un crevettier, un arbre de Noël, une plante verte, une branche morte avec des lumières, des conifères, des séquoias, de la bière d’épinette, de la cire d’érable, sirop de poteau !, un arbre où pousse de l’argent, un labyrinthe de haies, une plate-bande, une rocaille, un jardinier louche, c’est minable un arbre, Racine, des platanes, la plante des pieds, un buisson chantant, les banians sacrés, un bonsaï, des roubles, des porteuses de pétales, un usufruitier, Claude Dubois, Caroline Dubois, Alexandre Dubois, un arbre à cames, des en-têtes, un pied de page, des marges, des cartes d’affaires, Les Snorky, des symboles extraterrestres, un champ de blé-dingue, « Donnez-moi des roses », des structures de bambou, une vigne, une balade au parc, nourrir les animaux au zoo, L’herbarium, l’école de Barbizon, Corot, des récifs de corail, Greenpeace, des plans de pot, des plans de persil, des plans foireux, faire du rase-mottes, Le baron perché, Zachée, un plafond suspendu de BGL, La forêt des mal-aimés, des madriers, un ébéniste, la salle des Boiseries, un arbre généalogique, une tumeur, des cœurs de palmier, Marguerite, tâter du muguet, Mathieu Latulippe, perdre son bouleau, péter dans les fleurs, un bergamotier, une chlamydia, de la sève, l’écorce, le tronc, les branches, l’arbre est dans ses feuilles marilon-don-dé.