Jean-Christophe Réhel

Portrait de Jean-Christophe Réhel
Mention de source: 
Alain Lefort
Biographie: 

Jean-Christophe Réhel est né le 25 avril 1989, à Montréal. Il est poète et romancier. En poésie, il a notamment publié La fatigue des fruits chez L’Oie de Cravan et La douleur du verre d’eau aux Éditions de l’Écrou. Il a également fait paraître Ce qu’on respire sur Tatouine chez Del Busso (lauréat au Prix littéraire des collégiens). À l'automne 2019, il publie « Peigner le feu » à la Courte Échelle, un recueil de poésie jeunesse. Il donne des ateliers de poésie. Jean-Christophe Réhel explore dans son écriture la solitude, la fatigue et la maladie. Sa poésie est douloureuse, colossale et haletante, elle s’attarde aux petits moments de la vie par contrainte, parce que l’espoir perdure, parce que chaque chose a sa place, une boucle de cheveux, un divan, la luminescence d’un rayon de soleil qui dévoile la beauté d’une plante qui a continué de croître.

Entrevue: 
Lisiez-vous de la poésie quand vous étiez à l'école ? Y a-t-il un poème en particulier dont vous vous souvenez ? : 

J’ai commencé à lire de la poésie très tard. Je n’en lisais pas à l’école. Le premier poème que j’ai lu vient d’un petit ouvrage écrit par Nicolas Styczynski qui s’appelle Projet Adrien Vie. Je l’avais acheté pour deux dollars dans une friperie. Ça commence comme ça : « c’est dimanche sur le monde la maison aux fissures même le chien l’a quittée ». J’avais capoté. 

Quand avez-vous commencé à écrire de la poésie ? Et quand avez-vous commencé à vous considérer poète ?: 

J’ai commencé à gribouiller en 2012. Mon premier recueil de poésie a été publié en 2014 aux Éditions de l’Écrou avec Bleu sexe les gorilles. C’est difficile pour moi d’assumer le titre de « poète ». 

Comment voyez-vous le « travail » des poètes ?: 

Pour moi, l’écriture est un travail sérieux. Je ne détiens aucune vérité. Je suis plate. C’est peut-être pour ça que j’écris.

Si vous deviez choisir un poème à mémoriser dans notre anthologie, lequel serait-ce ?: 

« Pour célébrer la terre » de Roger Dorsinville. Pour sa fulgurance et son honnêteté. 

Publications : 
Titre : 
La douleur du verre d'eau
Éditeur: 
Les Éditions de l'Écrou
Date: 
2018
Type de publication: 
Book
Titre : 
La fatigue des fruits
Éditeur: 
L'Oie de Cravan
Date: 
2018
Type de publication: 
Book
Titre : 
Peigner le feu
Éditeur: 
La courte échelle
Date: 
2019
Type de publication: 
Book