Judith S. Pointejour

Portrait de Judith S. Pointejour
Mention de source: 
Brèves littéraires, vol. 11, no2, automne 1996, p. 49
1969
Biographie: 

Judith S. Pointejour est née en 1969 à Chicago d’un père afro-américain et d’une mère haïtienne. Elle a publié ses premiers poèmes en français et au Québec, dans la revue Brèves littéraires, alors qu'elle étudiait la littérature à l'Université de Montréal. Inspirée par Anne Hébert, sa poésie entame un dialogue avec les imageries de fous de Bassan et de fantômes. Le poème choisi pour l’anthologie des Voix de la poésie est extrait du recueil collectif Terre de femmes -150 ans de poésie féminine en Haïti, un recueil puissant présentant des poètes femmes haïtiennes, du 19e siècle à nos jours. C’est un recueil où se lit l’urgence de chanter la beauté d’un pays qu’il a fallu tant de fois refaire. La poésie de Pointejour illustre une réalité difficile en tant que femme et en tant que poète. Pourtant, son écriture imagée fait rêver et nous amène dans un univers onirique et baroque.