Léopold Sédar Senghor

1906 - 2001

 

Le poète et humaniste sénégalais Léopold Sédar Senghor (1906-2001) — premier président du Sénégal — joue un rôle essentiel dans le développement d’une conscience et d’une identité négro-africaine. L’un des pionniers de la « négritude » avec Césaire, il donne à la poésie africaine une universalité humaine assimilant et louant l’originalité spirituelle. Sa poésie — souvent symboliste — s’inspire du chant incantatoire dont les mots et les rythmes se lient à la pensée et au corps. Premier africain élu à l’Académie française, sa voix poétique manifeste l’espoir de créer une civilisation de l’universel unissant les traditions et délaissant les différences au profit d’un métissage culturel.

Senegalese poet and humanist Léopold Sedar Senghor (1906-2001) — first president of Senegal — played a key role in the development of a black African consciousness and identity. One of the pioneers of the Négritude movement, along with Aimé Césaire, he lent African poetry a universal quality rooted in spirituality. His poetry, often Symbolist, was inspired by rhythmic incantations. The first African to be elected to the Académie française, Senghor wrote poetry conveying his desire for a universal civilization that would unite distinct traditions, set aside differences, and embrace cultural mixing.