Louise N. Boucher

Portrait de Louise N. Boucher
Mention de source: 
Léon Comeau
Biographie: 

Native des Laurentides, Louise N. Boucher (surnommée LouNat) publie des poèmes depuis 2010. D’un style à la fois humoristique et réfléchi, elle caricature nos travers socio-politiques tels que la prolifération des écrans, la multiplication des armes à feu et l'évasion fiscale. Ses influences viennent de ses recherches en humanités et de l’univers du slam. Initiatrice du slam trad (comme musique trad), elle a conçu les spectacles « Matrimoine » et « Slam ton patrimoine » intégrant poèmes, musique et récits historiques. Ces réalisations lui ont valu un certificat honorifique de la ville de Gatineau. Championne du Grand Slam de poésie, elle représente le Québec à Paris lors de la Coupe du monde de poésie en mai 2022. Aussi lauréate du concours de slam de poésie Québec-France 2018-19, elle s’est produite à Paris, Reims, Nantes, Nice et Larochelle. En ligne, on la rejoint à : https://www.facebook.com/LouNatSlam/

Entrevue: 
Lisiez-vous de la poésie quand vous étiez à l'école ? Y a-t-il un poème en particulier dont vous vous souvenez ? : 

Je me souviens particulièrement de « l'Hymne au printemps » de même que du « Train du Nord » de Félix Leclerc. Nous en avions analysé les textes sans la musique et leurs paroles m'avaient charmée. De plus, mon père étant né à Sainte-Adèle, j'ai des photos de famille où l'on y voit le train. Mais, par-dessus tout, c'est le côté rocambolesque du « Train du nord » qui m'emballe encore aujourd'hui.


 

Quand avez-vous commencé à écrire de la poésie ? Et quand avez-vous commencé à vous considérer poète ?: 

J'ai commencé à écrire de la poésie à l'école primaire, mais c'est bien plus tard que je devins poète, alors que j'amorçais la lecture de mes textes devant le public de la Maison des auteurs de Gatineau, en août 2008. Depuis ce jour, j'ai rédigé deux recueils et publié dans différents collectifs.

Comment voyez-vous le « travail » des poètes ?: 

Le fruit des poètes se croque avant, pendant et après son mûrissement.

Si vous deviez choisir un poème à mémoriser dans notre anthologie, lequel serait-ce ?: 

Je mémoriserais volontiers « Des fois j’ai fait le tour... »  de Jean-Christophe Réhel pour l'interpréter avec un rythme endiablé, tellement ses mots s'agitent comme une gigue !

 

Publications : 
Titre : 
Au secours! Je slame!
Éditeur: 
Vents d'Ouest
Date: 
2020
Type de publication: 
Recueil
Titre(s) du ou des poème(s): 
"Écartée", "Écran bouille", "Ta ligne maligne"
Titre : 
Slam Outaouais, 10 ans de parole.
Éditeur: 
Vents d'Ouest
Sous la direction de: 
Annie Saint-Jean
Date: 
2018
Type de publication: 
Anthologie
Titre(s) du ou des poème(s): 
"Le diable aux... mots" "Je suis une rock star"
Titre : 
Slam poésie du Québec
Éditeur: 
Vents d'Ouest
Sous la direction de: 
Pierre Cadieu
Date: 
2010
Type de publication: 
Anthologie