Un adjectif pour le sable

Louis-Philippe Hébert

Version imprimable

L’impensable

l’inconnaissable

le sable,

la recherche de l’adjectif

insurpassable

indéfinissable

le sable,

l’indispensable unité

le sable qui ne peut exister

sans la société du sable

l’irrétrécissable

sable

impérissable

comme l’âme

punissable

comme le péché

il y a sur la plage

un évêque

qui veut baptiser

chaque grain de sable

et un artiste

qui cherche l’adjectif

pour qualifier

l’unique et le multiple

sable

si différent et si semblable

si seul et si nombreux

sable, sable, sable,

incassable

la barrière semble

infranchissable

obsession

de la beauté

impérissable

saisir l’

insaisissable

tu cherches, artiste

inlassable et intarissable

tu cherches l’adjectif

dans les dictionnaires

et tu n’en trouves aucun

qui ne soit passable

Hébert, Louis-Philippe, « Un adjectif pour le sable », Le livre des plages, Montréal, Les Herbes rouges, 2007. 

Pour aller plus loin: 

 

1. Quel âge peut-il avoir le personnage qui cherche un adjectif pour le sable dans ce poème ? Qui semble-t-il être par rapport à l’auteur?

 

2. En s’intéressant à l’effet entraîné par la répétition du mot sable et de ses sonorités, peut-on déterminer le registre ou la tonalité de ce poème?

 

3. Comment le poète fait-il coïncider le fond et la forme dans ce poème? Qu’est-ce qui, dans la forme du poème, rappelle le sable dont il parle?

 

4. Quelles sont les différentes façons d’interpréter les quatre derniers vers : « tu cherches l’adjectif/dans les dictionnaires/et tu n’en trouves aucun/qui ne soit passable » et quelle émotion cette polysémie suscite-t-elle chez le lecteur?

 

5. Tout comme l’auteur s’amuse à répéter le mot sable, amusez-vous à le prononcer sur différents tons à chacune de ses occurrences, qu’il apparaisse seul (sable), complet à l’intérieur d’un adjectif (inlassable) ou encore fragmenté dans un mot (semblable), en récitant le poème à voix haute.

 

Activité d’écriture

Dans un autre poème du Livre des plages d’où ce poème est issu, Louis-Philippe Hébert écrit : « C’est dans le sable qu’il faut chercher/le mot sable/il y est caché ». De la même façon, écrivez un poème à partir d’un mot qui vous fascine pour son caractère à la fois unique et multiple, par exemple le mot poussière, le mot astre, le mot herbe, le mot neige…

 

Liens utiles

 

Des extraits du Livre des plages de Louis-Philippe Hébert

Résumé du Livre des plages par Les Herbes rouges

Section « Pour aller plus loin » rédigée par :