Grégoire Bibaut : « Fins » de Gérald Godin