Guide de rédaction

Version imprimable

Exercice d’écriture

Rédigez une activité d’écriture enlevante qui encourage les jeunes à canaliser leur énergie créatrice pour écrire leur propre poème.

Votre exercice peut être d’une longueur de 100 à 200 mots. Si vous faites partie des Poètes l’école, veuillez soumettre votre exercice à partir de notre formulaire avant le 1er novembre. Si vous ne faites pas partie des Poètes à l’école, veuillez contacter Rachel Arsenault avant de commencer la rédaction de votre exercice. Avant de soumettre un exercice, jetez un œil à ceux qui se trouvent déjà sur notre site pour vous assurer que le vôtre est s’en distingue. 

 

Sections « Pour aller plus loin » et descriptions d’une ligne

Une section « Pour aller plus loin » est une série de questions guidées qui se termine par une activité d’écriture et des liens utiles sous un poème de notre site.

Une description d’une ligne est une aguiche qui traite de ce qu’un poème évoque ou de la manière dont il l’évoque. La description d’une ligne s’adresse d’abord aux élèves et ensuite aux enseignants et enseignantes. 

Si vous souhaitez écrire ces sections et descriptions, nous vous indiquerons quels poèmes sont prioritaires. 

Comment écrire une section « Pour aller plus loin »

Question 1

Cette question est aussi directe que possible et sa réponse requiert peu de recherche ou de réflexion de la part de l’élève. On veut créer un sentiment d’accomplissement, particulièrement chez les élèves et enseignants réfractaires à la lecture de la poésie.

Questions 2, 3 et 4

Ces questions peuvent aborder les aspects suivants :

  • la perspective du locuteur ;
  • qu’est-ce qui est inclus dans ce poème et qu’est-ce qui ne l’est pas (par exemple : que sait-on de la personne qui narre ? Que sait-on du contexte du poème ?) ;
  • la signification du titre, d’un vers en particulier, d’un refrain ;
  • les registres associés aux poèmes, les changements de tons ;
  • les figures utilisées, etc.

Soyez à l’aise de vous référer à ce que les poètes ont dit eux-mêmes sur leur œuvre dans leur mini-entrevue sur notre site (celles-ci se trouvent sur les pages des poètes, sous leur biographie).

Vous pouvez aussi demander l’opinion des gens qui lisent le poème : « Ce poème crée des paires à travers l’usage de la comparaison (comme ceci, tel que cela). Quelle est votre comparaison préférée ? Qu’est-ce qui la rend spéciale selon vous ? »

Question 5

Cette question se rapporte à la récitation du poème — nous encourageons les élèves à réfléchir à un aspect du poème qui le rend intéressant à réciter. Vous pouvez vous rapporter à nos conseils de récitation et lire les sections « Pour aller plus loin » déjà existantes pour vous inspirer. .

Activité d’écriture

Une ou deux phrases d’instructions pour écrire un poème inspiré par ce poème — à partir de son point de vue, de sa technique, de sa forme, etc. On a parfois donné une contrainte précise, soit pour faciliter le début, soit pour ajouter un défi (ex. : « À la lumière de ce que vous venez de lire, essayez d’écrire votre poème en tercets »).

Liens utiles

Ces liens aident à montrer que les poèmes n’existent pas en vase clos — ils sont intriqués dans d’autres projets et font partie de vraies vies et de vraies cultures. Vous pouvez insérer des liens vers tout ce qui vous semble intéressant : un vidéo du ou de la poète en train de lire le poème, une entrevue avec le ou la poète où l’on parle du poème ou du recueil d’où il vient, une interprétation musicale du poème, des informations sur les personnes et les lieux auxquels le poème fait allusion, etc.

Comment écrire une description d’une ligne

  • Le plus court, le mieux. Une phrase seulement, si possible. 
  • Pas besoin d’inclure le nom du poète.
  • L’ajout d’un détail facilement reconnaissable dans le poème est très utile.
  • Une description d’une ligne peut avoir un ton enjoué, espiègle même, si cela correspond au ton du poème. 

Points-clés concernant les sections « Pour aller plus loin » et les descriptions d’une ligne

  • On ne peut connaître l’intention d’un(e) poète, on évite donc de faire des suppositions sur ce sujet ou d’inviter les autres à le faire.

« Pourquoi croyez-vous que le poète a choisi ce titre ? » peut être reformulé ainsi : « Comment le titre se rapporte-t-il à ce qui se passe dans le poème ? » ou « À quoi le titre vous fait-il penser ? Comment est-ce que cela résonne dans le poème ? »

  • Le poète n’est pas nécessairement locuteur dans un poème, on évite donc de les confondre par défaut, exception faite des poèmes pour lesquels un(e) poète aurait affirmé être le locuteur ou la locutrice de l’œuvre — si vous trouvez une telle entrevue, assurez-vous d’y faire référence dans les liens utiles !

« Qu’apprend-on sur le point de vue du poète à la lecture des premiers vers ? » pourrait devenir « Qu’est-ce que les premiers vers nous apprennent sur le locuteur du poème ? »

  • Dans une section « Pour aller plus loin », n’hésitez pas à encourager les élèves à jouer avec le texte pour leur faire découvrir comment le poème fonctionne et pour les aider à se forger une opinion.

« Quel est l’effet de la séparation des vers dans ce poème ? Relisez le poème comme s’il était écrit en tercets (strophes de trois vers). Quelles différences voyez-vous ? Où l’accent se retrouve-t-il ? Où se perd-il ? »

Plan de cours

Si on vous assigne un plan de cours, nous vous demandons de jeter un œil à ceux qui sont déjà sur le site et ensuite de soumettre une brève proposition à notre équipe en y incluant :

  • le titre de votre plan de cours ;
  • le nombre de périodes (généralement de 1 à 5) ;
  • le résumé du plan de cours (environ 150 mots).

Une fois votre proposition approuvée, vous créerez un brouillon du plan de cours sur notre site (environ 700 mots). Ce brouillon sera révisé et des commentaires vous seront donnés.

Biographie d’un·e autre poète

Lorsque nous obtenons les droits de publier un poème dans notre anthologie, nous avons besoin d’une courte biographie de l’auteur·e du poème. Une biographie sur notre site présente un équilibre entre les détails biographiques et un commentaire sur l’œuvre. Idéalement, la biographie éveille la curiosité et donne envie aux jeunes et aux enseignants de connaître l’auteur·e et de lire son œuvre ; la biographie doit donc dégager de l’enthousiasme !

Chaque biographie de poète contient entre 100 et 150 mots et inclut les points suivants :

  • ce qui a rendu cette personne connue, l’impact qu’elle a eu, ce qu’elle a apporté à la poésie ; 
  • son style, ses sujets préférés ;
  • les poètes qui l’ont influencée et avec qui cette personne a travaillé (on peut afficher un lien vers d’autres poètes dans l’anthologie, s’il y a lieu) ;
  • où et quand elle a vécu, où elle est née ;
  • un ou deux titres ;
  • un ou deux prix ;
  • pour les poètes en vie :
    • la mention du plus récent livre peut inclure un lien vers le site de la maison d’édition (évitez les liens vers des vendeurs) ;
    • des liens vers les réseaux sociaux du ou de la poète ou son site internet personnel (les jeunes et les enseignants peuvent décider de suivre des poètes) ;
    • s’ils enseignent, particulièrement au cégep ou à l’université, mentionnez dans quel établissement.