Formes poétiques et terminologie

Une façon d’aborder un poème est d’en analyser sa forme pour mieux comprendre son fond. Le lexique ci-dessous vous donne les outils nécessaires pour décortiquer votre texte afin de mieux le réciter.

Formes poétiques et terminologie

 

Accumulation

Série de mots appartenant au même lexique grammatical et servant au développement de l’idée principale. Effet de cascade qui apporte diversité et insistance.

D’autres exemples

 

Alexandrin

Vers de douze syllabes. Traditionnellement, l’alexandrin contient une idée entière, coupée en deux parties égales de six vers ou hémistiche par une césure.

D’autres exemples

 

Allégorie

Image descriptive dont l’idée présentée, élément par élément, s’applique au thème dans le but de donner accès à une notion abstraite.

D’autres exemples

 

Allitération

Répétition de consonnes dans un vers, une strophe, un sonnet ou un poème.

D’autres exemples

 

Anaphore

Répétition d’un mot ou d’un groupe de mots, souvent en tête de vers.

D’autres exemples

 

Antithèse

Opposition de deux expressions ou idées juxtaposées afin de mettre en valeur leur différence et en relief l’idée principale.

D’autres exemples

 

Apostrophe

On trouve deux sens: la fonction grammaticale qui marque l’interpellation dans la langue — Ô ! — et la figure de style par laquelle une personne ou un objet personnifié est interpellé.

D’autres exemples

 

Assonance

Répétition de voyelles dans un vers, une strophe ou un poème.

D’autres exemples

 

Ballade

Poème de trois couplets et d’un envoi, en vers égaux avec un refrain.

 

Blason

Poème offrant une description du caractère ou des qualités d’une personne ou d’une chose.

D’autres exemples

 

Calembour

Jeu de mots qui crée un effet comique ou ironique par le biais de remplacer un terme auquel on s’attend par un autre terme inattendu.

D’autres exemples

 

Césure

Pause métrique située dans un vers, souvent signalée par une ponctuation, et souvent aussi coupant le vers en deux parties égales nommées hémistiche.

D’autres exemples

 

Chiasme

Répétition de deux termes ou deux sens inversés créant un effet de miroir.

D’autres exemples

 

Comparaison

Relation explicite créée entre deux termes ou deux mondes qui se doit de comporter trois éléments: le comparé, le comparant qui fait image et l’outil de comparaison (« comme », « parfois », « aussi », « tel(le) », « plus », « moins », « ainsi ».)

D’autres exemples

 

Consonance

Répétition de la dernière syllabe dans une suite de mots.

D’autres exemples

 

Couplet

Les parties différentes d’une strophe comportant le même nombre de vers, et séparées par un refrain. De même, la réunion de deux vers formant un ensemble complet par le sens.

D’autres exemples

 

Décasyllabique

Tout vers qui compte dix syllabes.

D’autres exemples

 

Distique

Une idée complète qui se trouve groupée en deux vers.

 

Élégie

Poème lyrique qui exprime douleur, tristesse, mélancolie, plainte.

D’autres exemples

 

Enjambement

L’idée contenue dans un vers — ne pouvant être entièrement exprimée dans celui-ci — se déverse dans le vers suivant, celui-ci débutant ainsi par un rejet.

D’autres exemples

 

Euphémisme

Figure par laquelle on remplace une expression directe — qui peut déranger — par une autre plus douce, atténuée ou agréable.

D’autres exemples

 

Fable

Court récit en vers ou en prose qui comporte une morale à but didactique. On y trouve souvent des personnages fictifs ou des personnifications.

D’autres exemples

 

Hémistiche

Terme souvent utilisé pour l’ alexandrin, l’hémistiche signale un vers coupé en deux parties égales (six syllabes dans le cas de l’ alexandrin).

D’autres exemples

 

Huitain

Une strophe ayant huit vers, ou bien terme utilisé pour parler de deux quatrains d’un sonnet.

D’autres exemples

 

Hyperbole

Poème qui emploie une expression ou image exagérée afin de mettre en valeur une idée simple.

D’autres exemples

 

Idylle

Poème pastoral, évoquant souvent l’amour.

D’autres exemples

 

Impair

Tout vers qui contient un nombre impair de syllabes.

D’autres exemples

 

Ironie

Trope par laquelle on exprime une pensée à travers l’utilisation de mots contraire dans le but double de railler et d’instruire.

D’autres exemples

 

Litote

Trope où une expression dit moins pour faire entendre plus. Souvent la litote se construit à travers une négation.

D’autres exemples

 

Lyrisme

Poésie qui révèle les sentiments intimes du poète et privilégie l'expression de la subjectivité. 

D’autres exemples

 

Métaphore

Trope: Passage d’un sens à un autre où une idée abstraite est substituée à une expression concrète sans qu’il y ait de comparaison directe.

D’autres exemples

 

Métonymie

Trope qui désigne un objet ou une chose par le nom d’un autre ayant néanmoins une relation plus ou moins déjà établie. La métonymie se catégorise de façon suivante: la cause pour l’effet, l’effet pour la cause, le contenant pour le contenu, le lieu pour la chose, le signe pour la chose, le physique pour le moral, l’objet propre pour la personne.

D’autres exemples

 

Mètre

Structure rythmique du vers exprimé par le nombre de vers.

D’autres exemples

 

Mot-valise

Mettre ensemble deux mots d’homophonie partielle de façon à ce qu’ils soient néanmoins reconnaissables.  

 

Néologisme

Création d’un nouveau mot, ou une nouvelle façon d’utiliser un mot qui existe déjà.

D’autres exemples

 

Octosyllabique

Tout vers qui compte huit syllabes.

 

Ode

Tout poème lyrique, qui à la différence de l’élégie, se distingue par l’exaltation des sentiments, l’enthousiasme et l’inspiration causés par des sentiments allant de la douceur à l’agitation.

D’autres exemples

 

Onomatopée

Mot formé dont le son, lorsque prononcé, imite la chose qu’il représente.

 

Oxymore ou Oxymoron 

Procédé par lequel deux termes d’apparence contradictoire sont associés dans le but de créer un nouveau sens ou une image frappante.

D’autres exemples

 

Pair

Se dit d’un nombre pair de syllabes dans un vers.

D’autres exemples

 

Personnification

Créer un personnage réel à partir d’un être inanimé ou d’une abstraction.

D’autres exemples

 

Pléonasme

Procédé de style qui amalgame plusieurs termes afin d’en exagérer ou d’en souligner le sens.

D’autres exemples

 

Prétérition

Moyen paradoxal de déclarer que l’on ne va parler d’une chose et de faire exactement le contraire.

 

Prose

Un poème en prose ne suit pas les règles classiques de versification. Cette forme est très utilisée au XIXème siècle.

D’autres exemples

 

Quatrain

Une strophe de quatre vers.

D’autres exemples

 

Quintil

Une strophe de cinq vers.

D’autres exemples

 

Refrain

Mots, expressions, ou vers qui se répètent à des intervalles régulières dans un poème, souvent placés à la fin de la strophe.

D’autres exemples

 

Rejet

Continuation d’une idée provenant du vers précédent, d’où enjambement, le début du vers se définissant en tant que rejet.

D’autres exemples

 

Rime

Sons identiques à la finale de mots qui tombent — en général — à la fin du vers et se caractérisent par leur qualité, disposition et sonorité.  

Rime Croisée

Vers qui suivent le schéma suivant: A, B, A, B.

D’autres exemples

 

Rime Embrassée

Vers qui se construisent par le schéma rythmique AB BA.

D’autres exemples

 

Rime Féminine

Une rime qui se termine par un « e » muet.

D’autres exemples

 

Rime Intérieure

Poème dont les mêmes sons se répètent à l’intérieur d’un vers, créés par assonances, consonances et allitérations, par exemple.

D’autres exemples

 

Rime Masculine

Une rime qui ne se termine pas par un « e » muet.

D’autres exemples

 

Rime Plate

Vers qui se construisent par le schéma rythmique A A B B.

D’autres exemples

 

Rime Riche

Rime qui se construit sur la répétition d’un son de voyelle et d’au moins deux autres sons de consonnes.

D’autres exemples

 

Rime Suffisante

Rime qui se construit sur la répétition d’un son de voyelle et d’un autre, soit de voyelle soit de consonne.

D’autres exemples

 

Rythme

En grec, Rhytmos, ce qui veut dire « retour régulier, cadence ». Concerne le mouvement général d’un vers (accent rythmique, pause respiratoire) ou de plusieurs (enjambement, couplet).

D’autres exemples

 

Septain

Strophe de sept vers.

D’autres exemples

 

Sizain

Strophe de six vers, ou bien un terme utilisé pour parler de deux tercets dans un sonnet.

D’autres exemples

 

Sonnet

Poème dont la forme est obligatoirement de quatorze vers contenant quatre strophes divisés en deux quatrains et deux tercets.

D’autres exemples

 

Stances

Poème lyrique qui s’inspire d’un thème sérieux comme la mort, la morale.

 

Strophe

Totalité de vers ayant un mètre, une rime, et disposés cohésivement.

D’autres exemples

 

Symbole

Procédé par lequel une représentation concrète est le signe, la marque, d’une notion abstraite.

D’autres exemples

 

Syncope

Procédé par lequel une lettre ou une syllabe est enlevée au milieu d’un mot et permet de transmettre la langue parlée.

D’autres exemples

 

Synecdocque

Trope similaire à la métonymie qui implique une chose en faisant référence à une partie de cette chose, agissant en tant que gros plan sur le détail d’où une distance. La synecdoque opère par l’utilisation du singulier pour le pluriel (ou l’inverse), le genre pour l’espèce (ou l’inverse), l’abstrait pour le concret ou encore la matière pour l’objet ou l’être.

D’autres exemples

 

Tercet

Une strophe de trois vers.

D’autres exemples

 

Trope

Terme général désignant toute figure de style qui détourne de son sens propre un mot ou une expression: Calembour, comparaison, litote, métaphore, métonymie, sont des tropes.
Emploi d'un mot ou d'une expression dans un sens figuré.

D’autres exemples

 

Vers blanc

Des vers qui n’ont pas de rime régulière.

D’autres exemples

 

Vers libre

Des vers qui n’ont pas de mètre régulier.

D’autres exemples

 

Versification

Système de règles qui gouverne l’écriture des vers poétiques; emploi de la rime, éléments rythmiques, décompte des syllabes.

D’autres exemples

 

Versifier

Écrire un texte en vers.

D’autres exemples

 

Zeugme

Construction qui consiste à rattacher au moins deux noms à un adjectif ou à un verbe qui, logiquement, ne se rapporte qu'à l'un des noms. Cette omission a pour effet de créer des sens différents.

D’autres exemples