La vie

Achille Chavée

Version imprimable

La vie parfois

comme une affiche lacérée

sur la palissade d’un terrain vague

 

la vie parfois

comme un journal enflammé

dans la stratégie des ombres

 

la vie qui a une raison d’être

deux raisons de connaître

trois raisons de ne pas croire en dieu

 

la vie comme un grand palais de pain

sous la coupole du silence

 

la vie qui ne change pas son fusil d’épaule

son fusil de cristal

qui ne change pas d’épaule

son épaule de lait caillé

qui ne change pas qui continue

 

la vie comme un oiseau dans un jardin

comme un jardin dans la mémoire

comme la mémoire dans un sein

 

la vie comme la vie

je vous salue Madame la Vie

Madame notre Mère

sur la terre et dans l’air et dans les eaux du rêve

Chavée, Achille « La vie », Œuvre, La Louvière (Belgique), 1977-1994 (repris dans Liliane Wouters et Alain Bosquet, La poésie francophone de Belgique, 1903-1926, Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises1992)