Ma terre je la prendrai...

Ma terre je la prendrai dans ma main

je la soignerai

avec un pan

ma jupe

essuiera ses larmes noires

mes cheveux ses joues creuses

je la bercerai en ses tremblements

je ne dors plus

l’endormirai sur mes genoux

et saluerai mes ancêtres de la main

avec le bégaiement

l’enfant à naître que je suis.

Natasha Kanapé Fontaine, « Ma terre je la prendrai... », Manifeste Assi, Mémoire d'encrier, 2014, p. 33.