François Hébert

Portrait de François Hébert
Mention de source: 
Richard-Max Tremblay Le Devoir
Biographie: 

François Hébert a enseigné la littérature à l’Université de Montréal, il a dirigé la revue Liberté et il a été critique littéraire au quotidien Le Devoir. Il est aussi l’auteur de romans, d’essais et de poèmes, dont, aux Éditions de l’Hexagone, Les pommes les plus hautes (1997), Comment serrer la main de ce mort-là (finaliste aux prix Alfred-DesRochers et du Festival international de poésie de Trois-Rivières, 2007) et Poèmes de cirque et circonstance (2009). Outre sa production littéraire, il a traduit, avec Marie-Andrée Lamontagne, l’essai Morale et Fiction du romancier américain John Gardner, préparé une édition des Regards et jeux dans l’espace de Saint-Denys Garneau et publié sa correspondance avec Jacques Ferron sous le titre Vous blaguez sûrement… correspondance, 1976-1984 (Lanctôt, 2000).